Qui suis-je ?

Né à Landas en 1952, c’est à l’age de 34 ans que j’ai pris connaissance de ma rétinite pigmentaire. 

Il a fallu que je prenne l’initiative de faire un  « E R G » (électro rétinogramme) pour obtenir un diagnostic précis. J'ai appris que j'étais atteint d'une rétinite pigmentaire de forme dominante lié à l'x qui se caractérise par une perte de la vision centrale.

 

Bien triste nouvelle. Un bien sombre tableau se dressait devant moi.

Comment cela va évoluer ?

Comment vais-je le vivre ?

Quelle orientation professionnelle sera compatible avec ce handicap ?

Y a-t-il un risque pour mes trois enfants ?

Ma vie de couple est-elle compromise ?

Quelles seront désormais mes ressources financières ?...

 

A toutes ces interrogations, je n’avais aucunes réponses…

 

A seulement 34 ans, il était trop tôt, beaucoup trop tôt pour arrêter toutes mes entreprises.

Au début je n’en parlais pas et faisais devant les autres la « politique de l’autruche » mais le fardeau s’alourdissait au fil du temps… et je ne pouvais plus cacher ce qui s'imposait à moi malgré moi.

La foi m’a beaucoup aidé.

 

J’ai pris une décision importante à l’âge de 37 ans : l’arrêt de la conduite automobile.

Puis trois ans plus tard, l’arrêt de mon activité professionnelle.

 

Les années ont passé avec des moments de déprime chaque année vers la fin de l’été, de façon cyclique.

Cette période correspondait étrangement à la période estivale, période où mon activité professionnelle que j'avais dû arrêter battait son plein. Un sentiment de vide existentiel m'envahissait.

Aujourd'hui, j'ai retrouvé l'équilibre à travers le sport, la foi, mes proches et toutes les passions qui m'animent.

 

 

 

 

Alain Broutin, Président de l'association.